Phares de Nouvelle-Calédonie – Le Phare Tabou

260 FCFP 2,18 €

Onglets

Description

Le feu Tabou : premier allumage en 1890

Le phare de Tabou se trouve à 2 kilomètres à peine de l’île Amédée. Allumé la première fois le 21 décembre 1890, il a donc fêté en 2020 ses 130 ans. Pour commémorer ce phare, l’OPT-NC publie une planche illustrée de 10 timbres réalisés par Jean-Jacques Mahuteau qui compte déjà plusieurs dizaines de créations de timbres à son actif.

Le feu Tabou, une histoire intimement liée à celle du phare Amédée

« Le phare Amédée s’est allumé la première fois en novembre 1865, mais les commandants des navires majoritairement à voiles qui ravitaillaient Nouméa n’osaient pas entrer dans le lagon de la Nouvelle-Calédonie de nuit. Les lumières du Nouméa d’alors que l’on aurait pu apercevoir étaient bien rares et de plus bien faibles, il n’existait pas encore d’éclairage public », souligne Claude Babin, retraité du service des Phares et Balises du Gouvernement et membre du Musée maritime de Nouvelle-Calédonie. Divers projets de balisage ont alors été proposés par des navigateurs, mais aucun n’était satisfaisant. Il a fallu attendre le gouverneur Pardon qui en 1889 proposa un balisage cohérent dont le feu du récif Tabou fait partie.

Une construction rapide

Construit rapidement, par une main-d’œuvre pénale, sa présence permet donc aux navires une circulation de nuit dans le lagon. En pierres, haut de 11,50 mètres avec un accès intérieur, un logement sur pilotis attenant y est également construit. Il comporte deux secteurs de visibilité : vers la passe de Boulari et en direction de Nouméa. Le feu du récif Tabou sera appelé communément par ses gardiens le phare Pardon.

Les gardiens du feu

Il fût gardé par des hommes, dans des conditions rudes, pendant plus de 60 ans jusqu’aux années 50 avant son automatisation qui ne nécessita plus de présence humaine. Ce fut d’abord des condamnés aux travaux forcés ayant eu une bonne conduite, mais les gardiens du phare Amédée, issus de l’armée et qui logeaient ensemble n’appréciaient guère de partager leur logement avec des bagnards. Le gardiennage du phare Pardon leur a alors été attribué quelques années plus tard (la date n’est pas connue).

Ce phare est toujours en activité actuellement.

Fonctionnalités
Technique d'impression: 
Auteurs: 
Thématique: 
Matière: 
Tirage: 
50000
Date d’émission: 
17/08/2021
Format: 
26 × 36 × 0 mm
Catégorie: 
Nb de TP par planche: 
10
Imprimeur: 
Nb de TP par Enveloppe Premier Jour: 
1