les cycles de l'igname : Maxat

230 FCFP 1,93 €

Onglets

Description

Cette nouvelle émission philatélique à 110 F CFP, dessinée par l’artiste kanak Paula Boi-Gony, est la première d’une série que l’OPT-NC va consacrer, sur les quatre ans à venir, aux traditions mélanésiennes et, plus particulièrement, aux cycles de l’igname.

L’igname (Dioscorea alata), cette plante sacrée dans le monde kanak, est à l’origine de toute vie. Symboliquement mâle, elle représente à la fois l’ancêtre qui pousse dans la terre du clan et la puissance du clan paternel. Aliment de base mais aussi et surtout objet principal des dons et des échanges coutumiers, l’igname scelle les alliances et garantit la parole. Sa culture régit le calendrier annuel de la tribu, en déterminant la tenue des grands événements.

Le premier cycle de la culture de l’igname ou « Maxat » s’ouvre en saison froide, de mai à juillet, lorsque les roseaux de montagne et de rivière fleurissent et lorsque les baleines, qui arrivent dans les eaux calédoniennes, soufflent et tapent la mer de leur queue, signifiant de la sorte qu’il est temps de préparer les champs. C’est alors l’époque du choix des parcelles de terre à cultiver, du défrichage, du désherbage, du brûlage et du labour, ainsi que de la récolte du plus gros de la production de l’année précédente.

Viendront ensuite les cycles « Horat », d’août à octobre, marquant la mise en terre et le début de la poussée des ignames, puis « Wênit », de novembre à janvier, période de tuteurage, de sarclage et de nettoyage des jardins, et enfin « Kuyiuk huuda », de février à avril, temps de fête où les premiers plants ou ignames de prémices seront récoltés afin d’être offerts aux chefs et aux ancêtres.

 

Fonctionnalités
Technique d'impression: 
Auteurs: 
Thématique: 
Matière: 
Date d’émission: 
20/07/2015
Format: 
164 × 95 × 0 mm
Imprimeur: 
Nb d'Enveloppe Premier Jour par Serie Annuelle: 
1
Nb de TP par Enveloppe Premier Jour: 
1