L'ART DU BONSAI

270 FCFP 2,26 €

Onglets

Description

L’OPT de Nouvelle-Calédonie vous propose cette nouvelle émission philatélique à 150 CFP, dédiée à l’art du bonsaï, imaginée par Jean-Jacques Mahuteau, reproduisant un buis de Chine ou bois jasmin (Murraya paniculata). L’art de cultiver, pour le simple plaisir des yeux, des arbres dans des coupes (penjing) et de recréer ainsi des paysages en miniature a débuté en Chine sous l’ère des Han (206 av. J.-C. à 220 ap. J.-C.).

La tradition des pun-saï, faisant intervenir un seul petit arbre par coupe, est apparue ensuite, sous la dynastie des Qin (220 à 581 ap. J.-C.). Par l’intermédiaire des moines bouddhistes, l’art du bonsaï gagna le Japon vers les VIe et VIIe siècles. Là, au fil des siècles et surtout lors de la propagation du zen (XIIe siècle), les bonsaïs connurent un véritable succès auprès des classes dominantes. Considérés comme des objets d’art très raffinés, les bonsaïs furent pendant longtemps l’apanage des seigneurs.

Les moines, quant à eux, trouvaient dans leur entretien et leur contemplation des exercices de méditation. Vers le XIIIe siècle, les Japonais fixèrent des lois pour la culture du bonsaï et instaurèrent toute une nomenclature afin de répertorier les 34 différents styles (ou silhouettes) donnés à ces arbres miniatures. Ces derniers sont encore divisés en trois catégories, selon leurs dimensions et le nombre de mains nécessaires pour les transporter : bonsaï à une main, à deux mains ou à quatre mains. Symbole de l’harmonie entre l’homme et la nature, l’art du bonsaï est pratiqué dans le monde entier.

En Nouvelle-Calédonie, les passionnés cultivent aussi bien des espèces locales que des espèces importées d’Asie, d’Europe ou d’Australie.

Fonctionnalités
Technique d'impression: 
Auteurs: 
Thématique: 
Tirage: 
1800
Date d’émission: 
06/10/2014
Format: 
164 × 95 × 0 mm
Imprimeur: 
Nb de TP par Enveloppe Premier Jour: 
1